Skip links

Dépoussiérage industriel

Contactez-nous pour un audit, pour la maintenance et l’optimisation de votre système d’aspiration et de dépoussiérage industriel.

Les procédés de fabrication industriels sont généralement sources d’émissions de poussières, de brouillards d’huile ou de solvants. Le dépoussiérage industriel est le process qui englobe la captation, le transport, le traitement, le conditionnement de ces polluants.

Sans système d’aspiration industrielle performant, ces polluants peuvent se retrouver dans l’environnement de travail et au niveau des postes opérateurs. Les conséquences peuvent être préjudiciables : dysfonctionnement des machines, altération de la production et augmentation du risque de maladies professionnelles.

Au sein de notre bureau d’études, nos experts en aéraulique décryptent vos besoins pour vous proposer des solutions techniques performantes, un système de dépoussiérage industriel  adapté à vos applications afin de créer un environnement de travail de qualité et plus efficient.

Objectifs de l’aspiration de poussières industrielles

On utilise les services d’une société de dépoussiérage industriel pour la captation des polluants et l’amélioration de la qualité de l’air dans l’espace de travail.

En France le dépoussiérage industriel doit répondre à des impératifs de préservation de la santé et de la sécurité des salariés de l’entreprise, en réduisant leur exposition à des produits nocifs.

Ces risques sont aujourd’hui au cœur des préoccupations des autorités (CARSAT, INRS) et des organismes de certification (MASE, ISO).

L’environnement de travail a forcément un impact sur la qualité de la production et aussi sur la performance de votre process : vos équipements sont eux aussi sensibles à la poussière.

Un environnement pollué peut engendrer une baisse de qualité, des cadences limitées, taux de panne élevé…

Certains polluants ont un caractère explosif, il est alors impératif de les capter au plus près de la source d’émission afin de limiter l’étendue du zonage ATEX, voire de les déclasser. Dans ce cas, les installations doivent répondent à des normes très strictes.

Il ne faut pas non plus négliger l’aspect économique avec la collecte de particules réutilisables ou valorisables et l’aspect environnemental avec la volonté de réduire les rejets atmosphériques.

Pour quelles industries ?

Toutes les industries manufacturières sont susceptibles d’être confrontées à une problématique d’empoussièrement ou de pollution de leur environnement de travail. 

Dans l’industrie agroalimentaire, alimentaire, la chimie ou la pharmaceutique, les produits de base sont souvent volatiles ou pulvérulents. Les procédés de fabrication (déconditionnement/conditionnement , tamisage, poste de pesée, transferts..) accentuent les phénomènes de dégagement de poussières. De plus, ces produits sont généralement à l’origine de la création d’une atmosphère explosive.

Dans la métallurgie, l’usinage et le traitement de surface, de nombreux produits sont toxiques pour l’homme et pour l’environnement. Entre les brouillards d’huile, les peintures et solvants ou encore les fumées de soudure, il est impératif de se prémunir des substances nocives que les opérateurs pourraient inhaler.

Dans l’industrie de l’extraction minière, les cimenteries et les centres de tri de déchets, les sources d’émissions de poussières sont nombreuses : fosses de déchargement, élévateurs, convoyeurs à bande, broyeurs, tables densimétriques, tamis, trommel…

Que vous soyez un grand groupe international ou une PME locale, nos équipes seront à vos côtés pour trouver les solutions les mieux adaptées à votre activité et concevoir un système de dépoussiérage industriel clé en main.

Chaque secteur d’activité présente des spécificités en matière d’empoussièrement et/ou de pollution de son environnement de travail : poussières fines, brouillard d’huile, poussières de bois, solvants…

Il est donc important de définir un système de captation efficace permettant de capter les polluants à la source et un système de filtration d’air performant adaptés à votre application.

ATHORIUM dispose d’experts et de solutions de dépoussiérage innovantes pour rendre votre environnement de travail sain et performant.

Nous vous accompagnons dans toutes les étapes de votre projet : de l’audit de vos installations à la maintenance de vos équipements, et bien sûr la conception de nouvelles unités de système de dépoussiérage industriel clé en main.

Le fonctionnement d’un système de dépoussiérage industriel

Un dépoussiérage peut être réalisé par un contact mécanique (balayage, frottement, lavage, nettoyage) ou sans contact.

Plusieurs dispositifs de dépoussiérage sont proposés sur le marché français de l’assainissement de l’air par aspiration industrielle : système de centrifuge, séparateur électrostatique, mécanisme de déposition de gravité.

Le choix du matériel par une entreprise de dépoussiérage industriel est fonction de l’action visée. Un dépoussiéreur peut recommander un dispositif d’aspiration industrielle à filtrant média, l’électrodialyse, les cyclones ou encore les laveurs.

La nature des débris à éliminer constituent un critère déterminant pour le choix du système d’inspiration industrielle et de filtration. Il peut s’agir de poussières, de fumées, de gaz, de résidus, de particules solides ou de vapeurs de solvants.

De même, la nature de l’activité de l’activité détermine la conception du système de dépoussiérage adéquat. Les entreprises de dépoussiérage industriel ont appris à maîtriser les besoins spécifiques de chaque secteur.

Les bureaux d’études et d’ingénierie rivalisent en innovation. Néanmoins, force est de noter qu’ils proposent tous un dispositif anti-poussières composé des mêmes étapes.

 

Dépoussiérage industriel - captation et filtration

Système de dépoussiérage industriel, les étapes

Les solutions d’assainissement des lieux de travail offertes par les dépoussiéreurs industriels sur le marché français sont multiples. La bonne solution de dépoussiérage reste celle qui est adaptée au produit et au mode d’usinage. Pour pour la concevoir, les sociétés de dépoussiérage industriel sont amenées à étudier l’existant (processus production, système d’aspiration industrielle mis en œuvre, les lacunes constatées), fixer les objectifs en commun accord avec le client et définir le dispositif adéquat pour chaque étape : captation, transport, filtration, récupération et recyclage.

 

La captation de la poussière

Capter la poussière est la première étape d’un système de dépoussiérage. Pour optimiser cette étape et limiter la dispersion des poussières, les dépoussiéreurs industriels tentent de les capter le plus près possible de la source de l’émission.

Plusieurs types de capteurs sont disponibles : capteurs mobiles ou à roulettes, capteurs à brosses circulaires ou antistatiques, aspirateurs fixes, unités fixes incluant l’aspiration et le filtrage, aspirateurs à bec large ou réduit.

La conception du mécanisme chargé de capter les poussières dépend de leur nature. Rappelons qu’il peut s’agir de :

  • éléments gazeux sous forme de fumées, vapeurs, C.O.V ou solvants ;
  • brouillards de type oléagineux ;
  • poussières ou vapeurs en zone ATEX (matières à risque explosif).

 

Le transport de la poussière

Cette étape est présente surtout dans les grandes unités de dépoussiérage. Le transport vers les filtres se fait à l’intérieur de tuyaux convoyeurs dont la dimension est savamment calculée en fonction du volume de la poussière aspirée. De même, la vitesse du transport est calculée de façon à ne causer ni bouchure ou dépôt ni usure des tuyaux.

La filtration

Filtrer la poussière captée d’une manière optimale impacte fortement l’efficacité de la solution de dépoussiérage. Les matériaux filtrants sont étudiés et proposés par les sociétés de dépoussiérage industriel en fonction des besoins et des installations de leurs clients. Ainsi, aussi bien le diamètre nominal et la hauteur que la géométrie et la disposition des filtres sont personnalisés.

L’offre en matière de filtres sur le marché français de la filtration industrielle est pléthore.

 

Les filtres à manches de dépoussiérage

Les filtres à manches de dépoussiérage permettent le traitement d’une grande variété de poussières et conviennent à plusieurs secteurs industriels (poudres pharmaceutiques, poudres alimentaires, poussières de composites, poussières métalliques, etc) et systèmes de dépoussiérage (systèmes de vibration, pulse-jet, systèmes de rinçage de l’air).

Les innovations technologiques appliquées permettent la fabrication de manches flexibles et robustes ; la découpe et la thermo-soudure sont désormais assistées par ordinateur : filtrer l’air est une affaire de précision.

Les filtres à Panneaux

Les panneaux filtrants plissés sont préférés quand il s’agit de filtrer une concentration élevée de poussières. De plus, ils sont ergonomiques et fonctionnels ; leur manipulation par les opérateurs est plus facile.

Les filtres à Cartouches

Les filtres à cartouche offrent un large spectre technique et proposent des surfaces filtrantes plus élevées. À l’image des filtres à manches, ils sont équipés d’un système de décolmatage pneumatique ou à vibreur permettant de collecter les poussières captées et filtrées.

La récupération des poussières

Après l’inspiration, le transport, la filtration et le décolmatage des filtres, les industriels se retrouvent avec des big-bags, des fûts ou des sacs remplis de particules et de poussières. Le mécanisme de fermeture et d’ouverture de ces contenants est étudié avec grand soin afin d’éliminer toute possibilité de dispersion (clapet, vis, fermeture automatisée).

Le recyclage de l’air

Dans un souci d’optimisation des coûts, l’air extrait et filtré peut être réintroduit après une seconde filtration. Ainsi, les pertes de calories inutiles sont évitées. Recycler l’air assaini est une source d’économie.

Système de dépoussiérage industriel